Cet article vise à expliquer de manière concise et schématisée la place de chacun des langages web utilisés en environnement LAMP (Linux Apache MySQL PHP) pour le Back-end et HTML JavaScript et CSS pour le Front-end.

Coté serveur (Back-end)

LINUX

Au plus haut niveau d’un site internet il y a un serveur Linux qui permet de définir tout ce que l’on souhaite avoir sur un site web, dans notre cas il faut avoir un module Apache afin de créer un site internet.

Apache

Si on possède un serveur mutualisé (serveur loué), on ne peut pas directement rentrer les directives en langage Linux, il faut passer par un fichier de configuration serveur appelé HTACCESS, il se programme en langage Apache et permet toutes les configurations que l’hébergeur du serveur permet.

Ce langage est permissif car on peut utiliser les expressions régulières mais il faut faire attention aux erreurs, un seul espace en trop peut rendre votre site internet inutilisable.

SQL

La base de données permet d’avoir un moyen de stocker des données de façon structurée.

Le langage utilisé est le SQL qui est un langage de requête mais permissif quant à l’utilisation des expressions régulières.

PHP

Le PHP est le langage le plus intéressant de mon point de vue car il est puissant et peut générer n’importe quel langage.

Il est dynamique et gère le concept de Programmation Orientée Objet. Ce langage, complété par beaucoup de librairies, est souvent désigné comme une plateforme plutôt qu’un simple langage de programmation.

Coté client (Front-end)

JavaScript

Le JavaScript est un langage intéressant car il gère toutes les interactions d’une page sans devoir la recharger, ce qui améliore considérablement l’ergonomie d’un site.

CSS

Le langage CSS permet de mettre en forme tous le HTML à afficher dans une page, il fonctionne sur le principe d’imbrication, de parenté et d’héritage du balisage HTML.

HTML

le HTML est le langage renvoyé au navigateur contenant les données dans un site web, c’est aussi celui qu’il faut le plus prendre en compte pour référencer un site car ses balises ne vont pas uniquement servir à la construction graphique mais également à indiquer à Google la pertinence des informations du point de vue sémantique.