Actuellement l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération (AFNIC) vient d’autoriser les accents dans les noms de domaine français et des dom-tom: .fr .re .tf .wf .pm .yt

Les nouveaux caractères sont les suivants:
ß, à, á, â, ã, ä, å, æ, ç, è, é, ê, ë, ì, í, î, ï, ñ, ò, ó, ô, õ, ö, ù, ú, û, ü, ý, ÿ, œ

Cette procédure d’autorisation se fait en 2 étapes:
-Du 3 mai au 3 juillet 2012: Les sites ayant déjà déposé leurs noms de domaine sans accent pourront réserver leurs équivalents avec accents.

-Depuis le 3 juillet 2012: Tous le monde peut réserver sont nom de domaine avec accents.

La réglementation officielle sur le nouveau nommage Français des NDD est disponible sur le site de la FNIC.

Pour éviter le cybersquattage de son nom de domaine il est préférable de réserver son NDD avec les accents, ainsi que toutes les déclinaisons possibles avec et sans accents.

Le risque de cybersquattage est réel. Pour tester, j’ai essayé d’enregistrer des NDD présents dans le dictionnaire et possédant un de ces nouveaux caractères, c’est simple, ils sont tous pris !!!!

De plus ils sont souvent destinés à être vendus au plus offrant, comme le démontre le NDD: www.français.fr

Vous pourrez remarquer cette inscription:
« Acquérir le domaine? Ce domaine est mis en vente par son propriétaire. »

Ceci démontre bien un cybersquattage massif de certaines agences qui n’hésitent pas à user de la méconnaissance de cette actualisation française pour en tirer profit, en sachant que la location d’un NDD coute 7 euros par an et la réservation peut se revendre très cher.

Il y a 2 raisons à ces cybersquattages liés à cette actualisation:
-La non déclaration officielle massive de cette actualisation aux webmasters de sites web.
-La période d’un mois trop courte pour obliger tous les webmasters à enregistrer les NDD accentués.

Pour ceux qui se sont fait voler le NDD accentué, il existe des recours de vol de NDD.
Comme le démontre le site de la FNIC, les recours de vol de NDD sont souvent recevables.

La dernière actualisation des règles des NDD Français remonte à la fin mars 2009 où la FNIC à imposé cette conventions de nommage:

Six conventions de nommage sont conservées et vérifiées par l’AFNIC.

Il s’agit de :
aglo-nom.fr : communautés d’agglomération
cc-nom.fr : communautés de communes
cg-nom.fr : conseils généraux
cr-nom.fr : conseils régionaux
mairie-nom.fr et ville-nom.fr : communes

Ces conventions doivent faire l’objet d’un enregistrement sous condition : il est nécessaire d’obtenir un code d’autorisation pour la création des noms de domaine tombant sous la coupe de ces conventions. L’obtention d’un code d’autorisation s’effectue en envoyant à l’AFNIC un formulaire DOA rempli et signé par le titulaire entrant.

Il s’agit d’une actualisation majeure des NDD d’un pays, cela aurait mérité d’être diffusé sur tous les sites liés à l’informatique !