logo MontrezVous.net

Hébergement web, gérer les sous-domaines et multidomaines

Categories: Développement Web
Comments: 5 Comments
Published on: 24 mars 2014

Un hébergement web est un espace de stockage en ligne dont le point d’accès est une adresse IP.

L’IP est une adresse réseau permettant de distinguer chaque matériel connecté à internet.

Afin d’accéder à un hébergement web en écriture, on peux utiliser deux protocoles:

  • FTP File Transfer Protocol : permet l’accés aux fichiers de l’hébergement web,
  • SSH Secure Shell : permet l’accès à l’hébergement en ligne de commande.

En règle générale, si votre serveur est mutualisé, votre hébergeur vous donne une interface de configuration, dont les modifications sont reproduites en ligne de commande via SSH.

Revenons à nos moutons: l’hébergement web a besoin d’un point d’accès différent de son IP afin d’être facilement mémorisable, on appelle cela un nom de domaine.

Ainsi l’IP de mon hébergement web: 213.186.33.87 devient: www.montrezvous.net.

Au niveau des fichiers de mon hébergement web, nous nous trouvons dans le répertoire www/ et tous ce que nous pouvons voir sur ce nom de domaine se trouve dans ce répertoire.

Bien. Maintenant, voyons les autres moyens d’accéder à cet hébergement web.

modifier le domaine de vos sites

Les sous-domaines

Un sous-domaine est un autre moyen d’accés à un répertoire de l’hébergement.

Il dispose d’une URL de la forme: www.XXX.montrezvous.net dont le contenu pointe vers un répertoire précis de l’hébergement web.

Les sous-domaines sont largement utilisés sur internet: ils offrent un espace web à des utilisateurs afin de créer leurs sites web, technique souvent répandue pour les plate-formes de blogging.

Il faut préciser que la création d’un sous-domaine est gratuite et peut être effectuée dynamiquement avec l’API Application Programming Interface de l’hébergeur ou manuellement via l’interface de configuration.

Les multi-domaines

Les multi-domaines ressemblent aux sous-domaines mais la différence réside dans le fait que l’on peut utiliser l’URL que l’on souhaite et la faire pointer vers le répertoire de son hébergement.

L’avantage du multi-domaine vient du fait que le nom de domaine externe  n’aura pas besoin d’avoir un hébergement: le contenu de son hébergement sera celui pointé par le multi-domaine.

On peut donc avoir autant de noms de domaine que l’on veut pointant vers un seul hébergement web: cela réduit l’investissement engendré par plusieurs hébergements.

Contrairement aux sous-domaines, le nom de domaine est payant car il est externe au nom de domaine principal de l’hébergement.

De plus, la gestion des sites se trouve facilitée, car avec un seul accès FTP, on a la main sur tous les sites hébergés.

Caractéristiques des sous-domaines et multi-domaines

Les sous-domaines et multi-domaines ont des caractéristiques communes:

  • Chaque répertoire cible n’a pas la visibilité de ce qui se passe au dessus de lui.
  • Chaque URL pointant vers le même hébergement web possède la même adresse IP.
  • La charge du serveur est commune à l’hébergement, pas aux domaines associés.

Créer un sous-domaine ou un multi-domaine

Tout d’abord, il faut se rendre dans l’espace de configuration que vous offre votre hébergeur.

Je vais prendre pour exemple l’espace de configuration de l’hébergeur OVH, mais tous les autres proposent les même types de services pour gérer les hébergements.

Dans un premier temps, choisir le nom de domaine possédant l’hébergement qui nous intéresse.

Aller dans le menu: Mutualisé < Hébergement

serveur-mutualisePuis choisir la modification que l’on souhaite faire sur cet hébergement:

sous-domaine-ou-multi-domaine

Puis allez sur Création, le prochain formulaire vous permettra de configurer l’hébergement.

Formulaire creation sous domaine

Le formulaire est facile à comprendre. Concernant le dossier cible, vous remarquez la possibilité de cibler un répertoire au même niveau que le www/

Ainsi tous les sites seront au même niveau dans l’arborescence.

Pour la création des multi-domaines, seule la première ligne du formulaire change.

Une fois le formulaire validé, il vous faut attendre la propagation des DNS ( voir ci-dessous).

Une fois que la propagation des DNS est finie et seulement quand elle est finie: créez le répertoire cible.

C’est peu être surprenant de demander à cibler un répertoire qui n’existe pas, mais si vous ne le faites pas dans cet ordre, cela ne marchera pas et vous serez contraints de refaire toute la procédure.

Temps de propagation des DNS Domain Name System

Le temps de propagation des DNS est une durée allant de 40 minutes à 24h permettant aux serveurs d’internet de se passer l’information qu’un nom de domaine à été modifié.

La réflexion faite dans le paragraphe précédent, à savoir « attendre la fin de la propagation des DNS avant de créer le répertoire cible », vous amènera à me poser la question suivante:

« Comment peut-on savoir si la propagation est achevée? »

  • Une fois le formulaire de création d’un sous-domaine validé, la page affichée sur l’URL du sous-domaine sera la page de maintenance que l’hébergeur met par défaut.
  • La propagation des DNS sera finie quand cette page affichera « Adresse introuvable ».

 

Vous pouvez dés lors créer le répertoire et vous en servir.

 

J’espère que cet article vous sera utile, n’hésitez pas à laisser des commentaires.

 

5 Comments
  1. feyder dit :

    J’avais eu ce problème de création du répertoire avant la fin de la propagation il y a quelques années, résultat: mon site marchait avec les www mais sans ça affichait la page de maintenance de l’hébergeur.

    Et vu que l’erreur se trouvait au niveau du DNS, impossible de modifier l’header en php, ni la réécriture avec l’htaccess.

    Dans ce cas j’ai effacé le sous-domaine, attendu la propagation, recréé le sous-domaine, re-attendu et créé le répertoire.

    Quelle histoire !

  2. Christian Texier dit :

    Merci pour cet article, il va falloir que je refasse toute la manip car j’ai fait la bétise de créer le dossier cible AVANT la propagation…

    A +

  3. Aymeric Morrels dit :

    Bonne astuce à connaitre, on s’est tous fait piégé au moins une fois !

  4. Marie-Eve dit :

    Bonjour Matt,

    Merci pour ton intervention sur mon blog. Mais comme je te le disais là-bas, moi je n’ai jamais rencontré la situation que tu décris. Certes, j’ai dû faire cette manip’ deux ou trois fois seulement, mais toujours dans l’ordre « création du dossier puis DNS ».

    Je comprends pas en quoi ça peut changer quelque chose de le faire dans cet ordre. Si tu veux bien m’expliquer, je t’en serais reconnaissante.

    Merci à toi et bonne soirée

  5. Matt dit :

    Bonjour Marie-Eve,

    Il semblerait qu’OVH ai fait de gros effort sur la nouvelle interface client ainsi que résolut ce bug.

    Mon commentaire dans l’article sera édité

    Je passerai sur ton blog un de ces quatre ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*